Spectacle LB

9 choses sur la Thaïlande qui m’ont marqué

Et voilà, après un petit mois j’ai quitté la Thaïlande. Je profite de l’occasion pour revenir sur 9 choses qui m’ont surpris dans ce beau pays.

Les odeurs

La premières chose qui surprend quand on sort de l’aéroport à Bangkok, hormis le climat, ce sont les odeurs. Que ce soient les odeurs de nourriture si différentes de celles auxquelles on est habitués, celle si particulière du Durian, ou celle des égouts et nombreux drains. On ne s’y habitue pas vraiment.

Les chiens

Je ne l’avais pas constaté lors des premiers jours à Bangkok car la ville fait figure d’exception dans le pays. Mais dès mes premières minutes à Pattaya j’ai pu m’en rendre compte : ici les chiens n’ont rien à voir avec ceux dont vous avez l’habitude. En fait ils trainent dans les rues sans maitre et semblent se nourrir de ce qu’il trouvent. Moi qui ne suis pas très serein auprès des chiens inconnus j’ai appris à faire avec. En Thaïlande vous ne les intéressez absolument pas . Il ne viendront pas vers vous. Et vous pouvez passer à côté d’eux sans aucune réaction de leur part.

Les moyens de transportMonument de la démocratie à Bangkok

Il y en a tellement que parfois c’est compliqué de choisir. Rien qu’a Bangkok on a le métro souterrain (MTR), le métro aérien (BTS), les bus, les taxi, les moto-taxis, Uber et Grab et surtout les fameux tuk-tuk. D’ailleurs la plupart du temps ça se passe bien, mais avez vous lu la fameuse histoire de l’arnaque au tuk-tuk ? Et quand on quitte Bangkok on a les trains (de jour comme de nuit), les cars qui font de longues lignes. Selon les villes on peut trouver des taxis, des bus, des pick-ups… Le tout c’est de bien se renseigner pour faire son choix sereinement.

L’eau

Il y a de l’eau dans l’air. Il y a de l’eau dans le ciel, qui parfois vous tombe dessus. Mais si vous voulez boire, ne prenez pas l’eau du robinet. Le seul moyen d’être certain d’avoir de l’eau salubre, c’est bien l’eau en bouteille avec le petit sceau en plastique. Ce n’est qu’après plusieurs jours, quand je suis arrivé à Ayuttahya que j’ai compris que cette eau est en générale obtenue par osmose inverse. Ce qui signifie qu’elle ne contient pas de minéraux. Pour éviter des carences il faut chercher spécifiquement de l’eau minérale, un peu plus chère.

Les massages

Ça, ça me manque déjà. Dans toute ville Thaï digne de ce nom vous trouverez des salons de massage offrant leurs services pour environ 5€ de l’heure. Alors si j’ai pu découvrir que le traditionnel massage Thaï peut s’avérer douloureux, je dois admettre que j’ai particulièrement savouré le massage des pieds suivi du Spa poissons à Chiang Mai.

Les templesTemple Doi Suthep

Partout en Thaïlande vous verrez des temples. Alors oui, pas forcément plus que des églises en France. Mais tout de même, ça surprend. Et il faut admettre que certains d’entre eux, particulièrement à Chiang Rai valent le détour.

Le sourire

La Thaïlande est souvent vendue comme la pays du sourire. Un peu trop si vous voulez mon avis. Mais ce qui est certain c’est que les Thaïs aiment les touristes. Ou du moins ils les respectent et font tout leur possible pour les satisfaire. Même dans une petite ville comme Lampang on le ressent. Les locaux font toujours des efforts pour s’assurer que vous vous sentiez bien et appréciiez le pays.

La nourriture

Khao Soi Chiang Mai

Au début je n’y croyais pas trop. Maintenant que je suis parti, je réalise. La nourriture en Thaïlande est extra-ordinaire. D’abord on peut manger partout et à toute heure, les stands de street-food sont présents partout. Et la variété est là. Le fameux thé Thaï, qui combine le thé avec du lait et du sucre et se boit chaud comme glacé. Les innombrables soupes, avec ou sans nouilles. Le fameux Pad Thaï revigorant. Et cætera. Pour ma part j’ai particulièrement accroché aux Nouilles de Sukhothaï.

Les sollicitations

Voilà une chose qui m’a vraiment surpris et que j’ai pas toujours apprécié : Partout ou vous allez (mais d’autant plus dans les lieux touristiques), même à Mae Sot au fin fond du pays, vous serez sollicités. Je ne compte plus le nombre de fois ou j’ai pu entendre « Tuk-tuk ? » ou bien « Where you going ? ». Clairement ici vous êtes un porte-monnaie sur pattes. Et si vous n’aimez pas utiliser ces pattes, on saura vous transporter. Mais dans ce cas, mieux vaut savoir négocier.

Le mot de la fin

Que dire de plus ? La Thaïlande c’est vraiment bien, j’espère avoir l’occasion d’y revenir. Eh oui, j’ai encore la moitié Sud du pays à visiter. En tout cas je vous conseille ce pays si vous hésitez pour un prochain voyage. Il est plein de surprises et très accueillant.

Une réflexion au sujet de « 9 choses sur la Thaïlande qui m’ont marqué »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *