Bateaux grotte sadan PS

Bienvenue en Birmanie : Hpa-An

Après avoir quitté la Thaïlande par Mae Sot, me voici arrivé en Birmanie, ou plutôt au Myanmar comme le pays s’appelle désormais.

Le trajet vers Hpa-An

Comme je vous l’expliquait dans l’article sur la frontière, avec mon camarade de route Peter nous avons choisi un taxi. C’était donc parti pour 3 heures sur ce qu’ils appellent « Asian Highway 1 » mais qui est en fait une petite deux voies en terre battue. La première différence notable après la Thaïlande ce sont les animaux. Ici on croise des chèvres et quelques vaches. On croise aussi un grand nombre de check-points. Pas plus d’un kilomètre après la frontière on vérifie nos passeports et note nos noms. 20 kilomètres plus loin, même opération. Et à d’innombrables reprises notre chauffeur lâchera un petit billet à un barrage. Parfois sans que nous sachions si il s’agit de péages gouvernementaux ou de racket.

Après une heure de route on s’arrête. Le conducteur a faim, nous profitons donc de la pause pour nous sustenter également.

Premier repas birmanLa quantité est là, la qualité un peu moins, je suis déçu après les saveurs de la nourriture Thaï. Mais on va s’y faire.

Premier paysage birman

Nous reprenons ensuite la route. Nous demanderons deux fois au chauffeur de s’arrêter pour prendre quelques photos, les paysages inondés que nous traversons étant intéressants.

La grotte de Sadan

Dès le lendemain nous décidons de partir en exploration aux alentours avec trois personnes rencontrées à l’hôtel. Au Myanmar les étrangers sont absolument interdits de conduire des véhicules à moteur. Du coup permis international ou pas, ça ne change plus grand chose. D’ailleurs le loueur s’appelle Good Luck, c’est de bon augure… Et finalement, comme Peter je me décide à prendre mon propre scooter.  Sur la route on croise quelques stations service classiques, et puis plus souvent ça :

Station service Hpa-AnOui oui, on achète le carburant par bouteilles. Enfin bref, après quelques kilomètres nous arrivons à la grotte que nous avons prévu de visiter.

Entrée grotteL’entrée est aménagée de différentes décorations, comme l’intérieur d’un temple. Le lieu est sacrée et c’est parti pour une demi-heure de crapahutage pieds nus au sein de la roche.

Interieur grotteArrivés de l’autre côté on peut payer pour prendre une pirogue nous ramenant au point de départ. Ça vaut vraiment le coup, on passe d’abord sous une petite grotte. Puis dans des champs inondés qui sont très calmes. Et le bruit de la rame est presque méditatif.

Riviere sous rocheLe plan après cette visite est de se rendre à un fameux monastère perché sur un petit rocher au milieu d’un lac. Hélas la météo en décidera autrement. Peu de temps après notre arrivée sur place, il se met à pleuvoir des trombes d’eau. Après une demi-heure de patience nous décidons d’affronter le déluge et de rentrer. La soirée se finira à l’hôtel.

Le monastère de Zwegabin

La visite suivante est un temple situé en haut de le plus haute montagne de la région. Évidement le seul moyen d’y accéder sont des escaliers… Et on y croise d’adorables crabes. Parmi d’autres créatures moins adorables comme les éternels moustiques.Craby crabAprès une bonne heure d’ascension on arrive tout en haut, et comme par miracle les nuages présents se dissipent rapidement. La vue s’étend alors jusque à l’horizon.Paysage ZwegabinNous passons une petite heure sur place pour nous sustenter, profiter de la vue et se reposer. Auparavant, il était possible de rester dormir sur place. Désormais cette possibilité est exclusivement réservée au Birmans. D’après la légende un français se serait suicidé en sautant après que sa petite amie l’ai quitté…

Sur une note plus joyeuse, des singes sont présents ici. Mais méfiance, ils sont là pour voler de la nourriture et peuvent être vecteurs de la rage. Alors on regarde, mais on ne s’approche pas trop.

La Bat Cave

Comme on redescend assez tôt et que la météo est plutôt favorable, on se dirige vers la bat cave pour finir la journée.

Sur la route on fait un petit arrêt dans la vallée au mille Bouddhas.

1000 BouddhasOn arrive un peu en avance à la bat cave, l’occasion d’une pause rafraichissante dans le village d’à côté. On observe les enfants jouer dans la rue. Finalement quand on arrive à la cave c’est déjà commencé. Pendant près d’une heure des chauves-souris quittent leur grotte pour aller se nourrir et elles rentreront au lever du soleil.

 

2 thoughts on “Bienvenue en Birmanie : Hpa-An”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *