Dégooglisons l’internet mondial

Vous le savez, j’en ai déjà parlé, c’est un peu ma marotte : Je n’aime pas les gafam. Une seule solution, dégooglisons ! Depuis longtemps j’y pense, depuis peu de temps j’agis un peu. Mais maintenant je voudrais me contraindre à des effets. Et c’est par le biais de ce billet de blog que j’espère y arriver. Je vais donc lister les éléments de ma vie en ligne qui ne me conviennent pas, les raisons pour cela et les alternatives que j’envisage.

Dégooglisons Google

Search

Un tas de moteurs de recherche différents existent. Voyez mon article sur le sujet. Pour ma part je suis passé à DuckDuckGo il y a un bout de temps et je suis désormais pleinement satisfait.

Chrome

Alors celui là je ne l’ai jamais vraiment utilisé, mais j’en parle quand même parce qu’il est sournois. Quelques définitions d’abord :

  • Internet c’est un réseau de réseaux. Pour faire simple la connexion des ordinateurs les uns aux autres.
  • Le web, c’est l’ensemble des sites (internet), ces pages qu’on visite, qu’on consulte. Ces trucs sur lesquels on s’inscrit. Facebook et google sont des sites web. Ce blog en est un aussi.
  • Donc quand je joue à un jeu vidéo comme League of Legends, je suis sur internet, mais pas sur le web.
  • Un navigateur c’est l’outil classique pour visiter le web. C’est ce qui permet d’afficher toutes ces pages.

Google chrome est un navigateur parmi d’autres. Mais c’est celui de Google et il collecte des données sur vous. Mon conseil: évitez les navigateurs Chrome, Edge et Safari. Optez pour quelque chose d’un peu plus libre et indépendant comme Opera, Brave ou Firefox. En ce qui me concerne j’utilise Firefox depuis des années.

Keep

Là on est sur de la prise de notes efficace, rapide, portable, interopérable, avec des rappels et des listes. Je cherche encore un concurrent libre et ouvert.

Calendar

Un calendrier simple et efficace. Qui permet de gérer plusieurs agenda à la fois, d’inviter des gens, de proposer et lire des liens mis à jours. Je cherche un concurrent correct.

Maps

Le meilleur service de cartes qui soit. Je devrais regarder OpenStreetMaps de plus près, il y a certainement quelque chose à en tirer.

Photos

Alors là je ne sais pas quoi faire. J’ai des milliers de photos stockées sur ce cloud, triées automatiquement, datées, présentées joliment, faciles à partager et en sécurité (dans le sens ou il y a peu de chances qu’elles disparaissent). Mais est-ce que j’ai envie que Google voit les photos de quand j’avais 3 ans ? Non. Donc Piwigo peut-être ?

Youtube

Bon là c’est compliqué. Il y a une très belle alternative qui s’appelle Peertube. Avec du pour et du contre. J’essaye d’y passer doucement.
Mais je ne peux pas forcer mes créateurs préférés à en faire autant. Donc mon idée c’est de faire une liste des chaines que j’apprécie et de garder ça moi même, sans le confier à youtube. Peut-être utiliser un flux RSS. Et puis supprimer mon compte. Voilà le programme.

Android

Là c’est la catastrophe. Mon téléphone, sur lequel je passe de nombreuses heures par jour, appartient à Google. Une seule solution, changer l’OS. Mais je dois faire des recherches pour en trouver un qui me convienne.

Analytics

Bon ça c’est bien une considération de webmestre blogueur. En tout cas la solution existe et je l’utilise ici depuis déjà un bout de temps : matomo.

Dégooglisons Microsoft

Windows

Bon, quand on joue à des jeux vidéo, il n’y a pas vraiment le choix (encore que, les choses s’améliorent). Mais dans le cas contraire, téléchargez une version de Linux : Ubuntu par exemple. Ça vous suffira bien pour faire de la bureautique et surfer sur Facebook. Moi j’utilise principalement Debian pour travailler.

Outlook

J’ai mon compte mail@msn.com depuis aussi longtemps que je parcours internet. Changer ne sera pas une mince affaire. Mais par pitié, quittez les plateformes gmail et outlook. Dans le pire des cas, passez chez ProtonMail. Dans le meilleur, faites comme j’en ai l’intention, hébergez votre propre serveur mail.

Dégooglisons Facebook

Carnet d’adresse

Bon voilà, avec Facebook le piège c’est la liste d’amis. Je n’ai pas envie de perdre le contact avec tout ces gens à qui je ne parle jamais et qui s’adressent à moi uniquement pour me souhaiter mon anniversaire. Ce serait aussi trop dommage de perdre ce fil d’actualité si utile à mon élévation politique. Donc je vais gentiment demander à chacun de me donner son adresse courriel. Comme ça on pourra garder le contact.

Groupes

C’est le vrai problème pour moi. Je suis dans deux associations qui utilisent principalement Facebook pour communiquer et s’organiser. Quitter Facebook serait me mettre à l’écart de ces structures qui me tiennent à cœur. Donc avant de pouvoir le faire, je dois trouver et militer pour que nous utilisions des outils différents.

Événements

Les évènements Facebook… Comme je les aime. Comme ils m’ont été utiles pour organiser des soirées, des anniversaires, et pour trouver des concerts près de chez moi. Mais je sais que je peux faire autrement, avec Framadate par exemple. Et j’espère que la dernière initiative de Framasoft me simplifiera encore plus la tache.

Messenger

Un système de messagerie comme il y en a tant. Mais celui là est lié à mon pokédex humain. A remplacer progressivement par les sms, le mail et peut-être des choses comme Riot que j’ai commencé à utiliser avec mon propre serveur.

Instagram

J’ai un compte depuis relativement peu de temps, que j’utilise relativement peu. Donc la solution pour moi sera certainement une simple suppression de compte. Sinon il existe aussi des alternatives fédérées comme Pixelfed. (PS: oui, instagram appartient à Facebook)

Dégooglisons Twitter

Celui là je l’aime beaucoup trop. Le seul espoir que j’entrevoie est un glissement progressif vers le fediverse (peut-être Mastodon ?) où j’ai déjà une instance friendica.

Dégooglisons Discord

Un bel outil, comme skype il y a quelques années. J’ai l’intention de le remplacer par Riot que j’ai évoqué plus haut. Le problème c’est que je ne peux pas emmener tout le monde avec moi. Peut-être que des plugins permettront l’interopérabilité ?

Le mot de la fin

Voila, c’est une sacrée liste de choses à faire. Beaucoup de travail et de changement en perspective. Au moins maintenant c’est écrit. Je publierais d’autre billets et je mettrai à jour celui ci au fur et à mesure de mon avancement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.