Reus

Vous le savez, j’aime les god games. Conséquemment, voici mon appréciation sur l’un d’entre eux:

REUS

Donc, jeu indépendant en 2D, Reus est sorti en mai 2013 et est disponible sur steam ou sur son site officiel pour la modique somme de 10€

En ce qui concerne les graphismes, je ne dirais pas que le moteur déchire du poulet, mais l’art est vraiment agréable et c’est une réussite totale avec une ambiance très jolie et détente.

Le gameplay est assez simple à prendre en main mais très compliqué à masterer, ce qui est la marque du jeu sur lequel on peut perdre des heures.

Le joueur contrôle quatre géants sur une petite planète. Chacun de ces géants dispose de différents pouvoirs lui permettant de modeler le monde vierge à son image. Vous pourrez ainsi créer des forêts, des océans et des montagnes puis les peupler. La faune et la flore sont de votre responsabilité, et c’est là que le jeu dévoile tout son intérêt.

En effet, les ressources proches se combinent et s’améliore mutuellement (ou pas). Chaque zone reçoit une valeur de ressource et rapidement les hommes arrivent et fondent des villages. Vous n’avez aucun contrôle sur eux. Mais les villages vont s’agrandir et demander de plus en plus de ressources. A vous de trouver les meilleurs combinaisons pour offrir le plus sur le moins de place.

Si vous êtes bon, votre civilisation va prospérer et inévitablement certains villages en viendront aux mains. Vous pourrez alors faire preuve de favoritisme et utiliser les pouvoirs de destructions de vos géants pour calmer ces petits humanoïdes avant qu’ils ne s’attaquent à vos géants.

Bilan: Un petit jeu sans ambition mais très agréable visuellement, parfait pour perdre un peu de temps et se détendre. Je vous le conseille vivement. (Il me semble que le jeu est disponible uniquement en anglais. Anglophobes, il va falloir s’y mettre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *