Crazy house cover da lat

Da Lat, cachée dans les montagnes du sud-Vietnam

Aujourd’hui je vous parle de mon petit coup de cœur : Da Lat. En effet, on se trouve toujours au Vietnam, mais à quelques centaines de mètre d’altitude. L’air est donc plus frais et moins humide qu’à Saigon. Je ne suis resté que un jour / deux nuits sur place mais quelle journée ! Une petite marche en solo d’une vingtaine de kilomètres pour découvrir le coin.

La cathédrale de Da Lat

Pour vraiment tout découvrir je pars donc directement à pied de mon hôtel. Le staff m’a conseillé un tracé prévu avec du bus. Mais j’ai la ferme intention de tout marcher. Le début est donc simplement de la petite ville. Avec toutefois déjà des panoramas intéressants puisque les rues montent et descendent sans cesse.

Panorama Da lat

Jusque à ce que j’arrive au lac situé au cœur de Da Lat. J’imagine que lorsque la ville a été fondé, la pêche dans ce lac était un élément essentiel. Aujourd’hui il n’a pas l’air d’être très utilisé de cette manière.

Lac da lat

En tout cas je finis par arriver à ma première destination : La cathédrale. Construite au début du 20ème siècle à destination des colons français qui fuyaient la chaleur et l’activité de Saigon pour quelques jours.

Cathédrale Da lat

Pas de chance pour moi, les visites ne sont pas autorisées, je devrais donc me contenter de l’aspect extérieur. C’est déjà impressionnant, d’autant que la couleur est plutôt curieuse quand on est habitué au gris pollution des églises françaises.

Cathédrale Da lat

Marche dans les montagnes

Après cette première station je reprends la route et attaque le plus gros morceaux. Il s’agit de marcher plusieurs kilomètres dans les montagnes. Mais ça ne sera pas aussi agréable que le trek de Kalaw car je suis sur une route très fréquentée et dénuée de trottoir… Heureusement la vue est là pour me consoler.

Vue montagne Da lat

J’arrive ensuite à mon deuxième objectif. Il s’agit d’une cascade assez renommée dans la région. Des cars entiers de touristes sont présents. On peut faire de l’accrobranche, du canyoning ou même de la luge d’été. Moi je me contente de profiter de la vue et me reposer quelques minutes.

Cascade Datanla animée

Le lac

Après quelques centaines de mètres je sors de la forêt et j’aperçois les premieres cultures. Principalement des fraises. Ainsi que les magasins qui vont avec. Je continue mon chemin jusque à tomber sur une sorte de ferme ou il semble y avoir de l’activité.

Porcs Da LatEn effet, quelques personnes sont affairées à regrouper des porcs. J’attends et observe quelques minutes qu’ils en aient ramené une douzaine et passent à la seconde partie de l’activité. La pesée. Si ça vous intéresse, regardez la vidéo ci-dessous. Attention aux âmes sensibles, la douceur envers ces animaux est toute relative.

Clairement donc, le but de l’opération est de peser les cochons avant de les envoyer à l’abattoir. Ça va en faire du bon bacon.

Après avoir assisté à cela je reprends ma route et me dirige vers le lac le plus imposant de la région. Juste avant d’y arriver je peux observer une sorte de dévidoir qui semble canaliser le trop plein du lac.

Da lat devidoir Da lat lac descente animée

Et puis j’arrive au lac. Une vue réjouissante. Qui me rappelle vaguement mais agréablement le lac d’Annecy. Malheureusement l’arrêt est de courte durée car la pluie s’annonce et je me remets vite en chemin.

En courant sous la pluie je finis par arriver à un monastère Zen ou je m’abrite pendant une petite heure. Après ça je franchis les derniers kilomètres pour retourner vers la ville. Je profite toujours autant des paysages qui vont de la forêt de montagne à la petite ville, en passant par les champs et les serres de légumes.

La maison des fous

Un arrêt au café pour se remettre de ces émotions et j’entame ma dernière étape. Est-ce Barcelone et le parc Güell ? Est-ce Disneyland ? Non, mais ça y ressemble, la « Crazy House » est un hôtel, visitable le jour qui vaut le détour. Je vous laisse découvrir en image.

Crazy house outside Crazy house entrance Crazy house escalier Crazy house toit Crazy house eau Crazy house tortue

Pour finir de m’achever après cette visite, il ne me reste que un ou deux kilomètres. Je visite les dernières rues du trajet, traverse un marché, m’arrête pour un vrai repas et vais m’effondrer dans mon lit d’hôtel.

Da lat rue Da lat marché légumes Da lat marché poissons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *